Patrimoine et histoire de Warcq

L’Église du Centre

Elle est située au centre du village. L’édifice a été classé Monument Historique en 1927. Sa tour porche massive date du XI e siècle, de style roman ; la nef et le chœur, gothique primitif des XIIIe et XIVe siècles. L’église a subi d’importants remaniements. Elle possédait de magnifiques vitraux de l’école hollandaise, réputés pour attirer de nombreux érudits. Hélas en 1914, à l’approche des armées allemandes, les français firent sauter le pont de la Meuse, tout proche, ce qui entraina la destruction des vitraux. En 2007, furent installés de nouveaux vitraux représentant une scène unique : St Jean Baptiste, Patron de la paroisse, baptisant le seigneur.

La tour de l’eau

XIe et XIIe siècles : elle était à l’origine, une tour de garde en bordure de Meuse. Elle a perdu un tiers de sa hauteur. Elle reste le seul vestige des remparts qui ceinturaient le village de Warcq, avant la Révolution. Actuellement, l’intérieur a pu être réhabilité en boutique de serrurerie, jouxtant la pièce d’habitation, tel qu’au siècle dernier. Lieu d’accueil agréable et frais, où nous avons le plaisir, l’été, de recevoir la visite du public.

Les lavoirs

La Commune de Warcq a la chance de posséder sept lavoirs d’architectures variées, dont certains sont actuellement en cours de rénovation. Le lavoir central est l’un des plus anciens. Il fut doté, en 1866, d’une toiture pour le plus grand bien des lavandières.

Musée Marceau GILLES

Il est installé dans une ancienne boutique Rue des Ferronniers. La première salle traite du Vieux Warcq et des inondations. Une série de photos anciennes met à l’honneur certains habitants, notamment les fondateurs de l’Association et du Musée, les pêcheurs en barque, les échasses, et les inondations mémorables.
La seconde salle au rez de chaussée présente les armuriers de Warcq de 1793 à 1836, et la ferronnerie avec une forge, des perceuses, de l’outillage, des produits fabriqués au siècle dernier, un tableau de St Éloi, patron des ouvriers qui travaillent les métaux.
A l’étage, on y trouve la vie domestique d’autrefois, l’école, les poids et mesures, des souvenirs émouvants des trois guerres, ainsi que la vie religieuse du village avec objets du culte, habits sacerdotaux, peintures et statues.