La commune de Warcq est jumelée depuis 1975 :

avec la ville de Baumholder, en Allemagne.

La ville de Baumholder est située dans l’état Rheinland-Pfalz, et fait partie du comté de Koblenz. Elle est rattachée au district Birkenfeld.

Baumholder s’étend sur 69,47 km², et compte 4 058 habitants (densité de 58,41 habitants par km²). L’altitude de la ville est comprise entre 420 m et 540 m.
Le maire de la ville de Baumholder est Monsieur Günter JUNG.

Les échanges entre les deux communes ont débuté en 1963 avec la rencontre des deux clubs de football à Baumholder. Jusqu’en 1965 les principaux échanges entre les deux communes étaient des échanges sportifs.

En 1966, le Docteur Gerhad Nagel et Lucien Pierquin souhaitent élargir les échanges entre les deux communes. La Musique et la Chorale de Baumholder dirigées par Jakob Schick, et la Fanfare des pompiers dirigée par Helmut Bier sont reçues à Warcq. La musique et la Betterie Fanfare de Warcq étaient dirigées respectivement par René Hanus et Guy Dervin. Après un concert et un défilé au travers de la commune, un hébergement chez les habitants et une cérémonie religieuse œcuménique, ces deux jours se terminèrent par un banquet de plus de 200 personnes. S’en suivit plusieurs échanges musicaux entre les deux communes.

Les années suivantes, les deux Maires et leurs Conseils Municipaux respectifs décident l’établissement d’une rencontre officielle triennale, en plus des rencontres entre associations et familles. Les premières rencontres et les échanges scolaires au niveau du secondaire sont mis en place (pour Warcq il s’agit du Lycée du Chef-Lieu fréquenté par les élèves de Warcq, pour Baumholder c’est la Realschule).

En 1975, après diverses rencontres, les Maires des deux communes, le Docteur Gerhard Nagel et Lucien Pierquin, et les conseils Municipaux de Baumholder et de Warcq décident, après d’un jumelage officiel des deux communes. Des visites triennales s’organisent entre les deux communes.

En 1987, après constatation des nombreux échanges entre les associations des deux Communes (notamment les musiciens, les sportifs et les élèves du secondaire), il est décidé de mettre en œuvre des Commissions Municipales pour développer les échanges.

En 1991,Saint Nicolas (Klaus Rech) accompagné par son inséparable Père Fouettard (Hans Backes), nous rendent visite à la fête de Saint Nicolas et viennent récompenser avec de merveilleuses friandises près de 150 élèves des écoles primaires de Warcq. Par la suite, c’est la délégation de Warcq qui offrira des chocolats de Pâques aux enfants de Baumholder.

1994 année terrible pour Warcq concernant les inondations. Moins terrible toutefois qu’en 1995 qui suivit.
En solidarité, le Conseil Municipal de Baumholder décide une action immédiate en faveur de la ville jumelle sinistrée. Le Comité du Jumelage installe un stand d’information et organise une collecte : 4000 DM sont recueillis et apportés par Jürgen Henze, Maire de Baumholder, accompagné de Günter Theoblad et de Hans-Karl Koch.
La Commune, reconnaissante, fait l’acquisition d’un bateau de sauvetage appelé ” Don de Baumholder “. Les habitants de Warcq ont été touchés par ce geste qui montre que l’amitié n’est pas un vain mot, et qu’elle se pratique aussi bien dans les bons que dans les mauvais jours.

En 1996, la Municipalité et les Familles Rurales de Warcq ont accueilli un groupe de Baumholder, pour une réunion de coordination destinée à permettre la venue de 20 jeunes de 8 à 14 ans durant le mois de juillet dans le cadre de la ruche. La semaine des festivités nationales du 14 juillet convenait parfaitement pour accueillir le groupe de jeunes, qui ont participé à la retraite aux flambeaux, au feu d’artifices et au banquet traditionnel de la fête nationale.

En janvier 2011, a lieu la conférence de la commission Franco-Allemande à Berlin. Ce congrès a eu pour thème “la relance et le développement des jumelages franco-allemands”. La date de ce congrès ayant été délibérément adossée à la date d’anniversaire du Traité d’Amitié Franco-Allemand. En cette occasion, les visiteurs français ont eu la possibilité de faire connaissance avec la Capitale Allemande.

Avril 2014, faisant en quelque sorte office de préfiguration du centenaire de la Grande Guerre, un rassemblement commémoratif a eu lieu à Verdun, en présence d’une délégation composée de six Allemands, de sept Warcquins, d’une Américaine et d’une quinzaine de lycéens allemands et américains. Durant cet enrichissant périple, les visiteurs ont pu découvrir le fort de Douaumont, l’ossuaire, mais aussi le village détruit de Fleury-devant-Douaumont.

C’est ainsi que depuis toutes ces années, sous l’impulsion des Maires successifs, et avec les comités de jumelage, des rencontres annuelles régulières s’organisent : Pâques, Saint Nicolas et autres fêtes ; inaugurations et commémorations.